COMMUNIQUE DU CADRE «RWANDA BRIDGE BUILDERS»

CONDAMNANT LE NOUVEAU CYCLE DE VIOLENCES A L’EST DE LA R.D.C.

Nous, membres du Cadre de concertation des organisations de la société civile et des parties politiques de l’opposition rwandaise, en bref – Cadre des «Bâtisseurs du Pont entre les Rwandais» («Rwanda Bridge Builders» en anglais) condamnons énergiquement la recrudescence des meurtres sur le territoire de la partie de l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

En effet, nous sommes profondément inquiets suite à la situation sécuritaire qui a empiré depui le 23 mai 2022: c’est à partir de ce moment que, selon le Gouvernement de la RD Congo, un groupe terroriste appélé M23 a repris les hostilités en faisant la guerre dans diverses localités de l’Est de la RDC. Ce mouvement est abusivement appelé M23 puisque c’est l’armée du régime criminel de Paul Kagame qui opère sous cette denomination.

Faudra-t-il rappeler que ce même mouvement avait été chassé complétement du territoire congolais en 2013, battu par les FARDC renforcés par les troupes de la MONUSCO! Le reste de ses combattants s’était retiré au Rwanda et en Ouganda. Comme nous le remarquons le régime de Kagame l’a réorganisé et a relancé un nouveau cycle de violences au Nord-Kivu.

A la suite des affrontements armés entre les FARDC et le pseudo M23, des dizaines de milliers de personnes innocentes ont été obligées de fuir leurs demeures: certaines se sont déplacées vers d’autres régions de la RDC, tandis que d’autres se sont refugiées en Ouganda.

Le Cadre des «Bâtisseurs du Pont entre les Rwandais» condamne énergiquement ces agressions qui portent atteinte à la vie des populations civiles et mettent en péril la paix et la sécurité en RDC, ainsi que dans toute la Région des Grands Lacs d’Afrique.

Compte tenu du fait que notre Plateforme comprend plusieures organisations des refugiés et face à certaines mauvaises langues qui voudraient associer les refugiés rwandais en RDC aux atrocités que commet l’armée de Paul Kagame, les «Bâtisseurs du Pont entre les Rwandais» déclarons ce qui suit:

  1. Presque 3 décenies les réfugiés rwandais ont fuit leur patrie, ne veulent pas y retourner aussi longtemps que restent intactes les causes de leur choix d’exil et n’ont pas de coopération avec le régime génocidaire et dictatorial de Paul Kagame;
  2. Le Peuple Rwandais doit être différencié du groupuscule de Paul Kagame qui par le biais du soit-disant Front Patriotique Rwandais (FPR) s’est détaché de l’armée ougandaise et le 01.10.1990 a commencé le génocide contre ce même Peuple Rwandais;
  3. En juillet 1994 le soit-disant FPR s’est emparé du pouvoir au prix d’une catastrophe humanitaire qu’il a provoquée et s’est approprié du territoire national comme un butin de guerre: aujourd’hui, la société rwandaise est plus que jamais divisée et polarisée suite à une politique et une stratégie voulues et entretenues par le régime du FPR centrées sur les tensions ethniques, la peur, la terreur et le mensonge. Ainsi, le pouvoir est entre les mains d’un petit groupe de criminels ayant érigé dans ce pays un «excellent mécanisme de relations publiques du Rwanda qui a réussi à cacher le caractère d’exclusion et de répression du régime de Kigali»;
  4. En novembre 2021 le Cadre des «Bâtisseurs du Pont entre les Rwandais» a adopté une résolution reconnaissant que le FPR a comis un génocide contre les Hutu sur les territoires du Rwanda (depuis le 01 Octobre 1990) et du Zaire/RDC (depuis Octobre 1996);
  5. Par cette même résolution reconnaissant le Génocide contre les Hutu comis par le FPR au Rwanda et en RDC, les «Bâtisseurs du Pont entre les Rwandais» avons réaffirmé notre rôle dans la lutte contre l’injustice et la culture de l’impunité, ainsi que la nécessité de multiplier les efforts de défense et plaidoyer pour les victimes de ce Génocide;
  6. Dans le cadre de la recherche d’une paix et d’une stabilité durables dans la région, nous demandons qu’une suite appropriée soit accordée aux recommandations du Rapport Mapping: sans doute, c’est à cause de l’impunité dont jouit le FPR que ses exactions contre les civils non armés se poursuivent à un rythme inquiétant, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières nationales. Toujours en raison de cette impunité, le Rwanda dirigé par ce FPR a fini par devenir l’épicentre de l’instabilité de la Région des Grands Lacs Africains et conséquemment une menace à la paix et la sécurité régionales;
  7. Afin de paver la voie à une paix durable propice à la réconciliation entre les pays de la Sous région, nous réiterons notre soutien unanime à la démarche du Dr. Denis MUKWEGE en faveur de la mise en place d’un Tribunal pénal international pour le Congo tel que recommandé par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme, ayant pour mandat de poursuivre, de juger et de punir les responsables de tous les crimes commis contre les populations civiles en République Démocratique du Congo au cours de la période considérée par le Rapport Mapping. Ceci permettra d’éradiquer la culture de l’impunité qui règne en Afrique des Grands Lacs et qui constitue le fondement de la déstabilisation permanente de cette région;
  8. Nous relançons notre appel pressant du 11 octobre 2020 à la communauté internationale, aux pays membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies, de la Communauté Economique des Grands Lacs (CEPGL), de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), et de l’Union Africaine (UA), afin qu’ils soutiennent fermement et accélèrent considérablement les initiative de paix engagées par le Docteur Denis Mukwege pour éviter que la Région des Grands Lacs Africains ne devienne une plaque tournante du terrorisme international.

Nous restons disposés à apporter notre contribution à la mise en place des solutions viables nécessaires pour la paix et la sécurité durables dans toute la Région des Grands Lacs .

 

Paris, le 31 Mai 2022

Rwanda Bridge Builders

Commité de Coordination

Contact : rbbnew2021@gmail.com – Tél +33 7 85 64 65 93

Website : https://rwandabridgebuilders.org

rbbnew2021@gmail.com

By admin

Translate »